Bandana Crips et Bandana Bloods : Histoire des gangs

Bloods, Crips -

Bandana Crips et Bandana Bloods : Histoire des gangs

de lecture - mots

Il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler des Bloods et des Crips à un moment donné de votre vie, que ce soit à la télévision ou bien par le bouche à oreille.

Pour la plupart des gens, la connaissance des Bloods et des Crips s'arrête là. En effet, ils ne savent pas grand-chose sur la façon dont ils sont devenus deux des plus grandes organisations criminelles.
Crips et Bloods

Impact des gangs sur le style vestimentaire : Les Bandanas

Les Bloods généralement représentés par leur bandana rouge et les Crips par le bandana bleu, sont les deux gangs qui ont le plus marqué les Etats-Unis.

La première chose à remarquer, ce sont les codes de couleur, qui ont été mis en place pour identifier facilement un membre du gang ou des bandes rivales.


Outre le côté violent et gangster, les Bloods et les Crips, ont eut un certain impact sur le style vestimentaire, la culture urbaine et la mode de nombreux jeunes afro-américains.
Bloods et cripsIls ont popularisé les bandanas, qu'ils utilisaient comme signe d'appartenance : le bandana rouge pour les bloods et le bandana bleu pour les crips.

Les façons de le porter étaient très variées, les plus courantes sont :

  • Autour de la tête, comme serre-tête
  • Dans une poche arrière
  • Noué autour du poignet
  • Comme bandeaux, noué autour du cou
  • Ou comme un foulard carré pour cheveux

Cette mode a également été transmise au grand public par le rappeur Tupac, qui a porté, à de nombreuses reprises, le bandana rouge et blanc et qui, grâce à sa popularité, l'a grandement fait connaitre. 2 Pac, roi du rap, incarnait le style "Thug Life" et hip-hop avec son t-shirt ample, son blouson et son bandana généralement accompagné d'une casquette et de lunettes de soleil.
Tupac Bandana Aujourd'hui, le bandana est un accessoire de mode très répandu dans le monde, et qui s'est largement démocratisé, ne se limitant plus désormais aux gangs et rappeurs. De nombreuses marques de mode, marques de luxe et designers utilisent le bandeau au motif cachemire dans la mode urbaine et dans le style streetwear et sportswear.

La rivalité entre les Bloods et les Crips

Ces rivalités remontent aux années 1960, lorsque Washington et Williams ont pris pour cible Sylvester Scott et Benson Owens. Après l'attaque, Scott et Owens ont tous deux créé leurs propres gangs et ont formé les Piru Street Boys, le premier gang connu des Bloods.

Ce gang de rue fut créé au départ pour assurer une protection contre les Crips. Plus les gens étaient victimes des Crips, plus ils rejoignaient les Piru Street Boys, qui allaient finalement devenir les Bloods au début des années 1970.
Gang bloods
Les années 1970 furent de grandes années marquantes, connues notamment par la violence qui s'intensifiait entre les deux gangs. La majorité des meurtres liés aux gangs au cours de cette décennie sera attribuée aux Bloods et aux Crips. Ces organisations criminelles ont commis de nombreux délits passibles de prison :

  • Affrontements et règlements de compte entre gangs rivaux
  • Contrebande de balles et d'accessoires
  • Trafics d'armes à feu
  • Extorsion de fonds
  • Violents homicides
  • Trafic de drogues
  • Assassinats
  • Prostitution
  • Braquages
  • Fusillades
  • Bagarres
  • Viols 

Les Crips ou "Original Crip Homies" (Bandana bleu)

Les Crips ont été fondés à Los Angeles en 1969, principalement par Raymond Washington (Chef de gang) et Stanley Williams. Dix ans à peine après la création du gang, Washington en fut la victime. Abattu dans une fusillade, il en est mort quelques heures plus tard des suites de ses blessures.

Williams, la même année, fut condamné pour quatre meurtres et conduit par la suite à une condamnation à mort. Il a finalement été exécuté par injection létale en 2005 à l'âge de 51 ans. Avant sa mort, il a publié ses mémoires, Blue Rage, Black Redemption.
Gang los angeles
Les Crips n'ont pas commencé comme Crips, le nom choisi était "Cribs" : en raison du jeune âge des membres du gang qui l'ont créé. Il faut se souvenir que des gens comme Washington et Williams n'avaient que 15/16 ans dans les années 60.

Le nom a alors rapidement évolué en Crips, du aux membres qui portaient des cannes (ressemblant à des proxénètes). Ils étaient ainsi connus sous le nom d'infirmes ou de Crips pour raccourcir.

Le gang lui-même possède ce que l'on appelle des "groupes" et en 1978, il comptait 45 groupes, rien que dans le ghetto Los Angeles. Cela a entraîné de nombreux problèmes et, très vite, des guerres internes ont éclaté. Chaque groupe ou gang se battant contre un autre.

À ce moment-là, ils se battaient aussi contre les Bloods. C'est dans les années 1980 que le nombre de membres a vraiment grimpé en flèche, lorsque la distribution de cocaïne a permis aux Crips de réaliser d'énormes bénéfices.
Bandana crips
La couleur bleue est apparue au début des années 1970 lorsqu'un membre fondateur des Crips, Bouddha, fut tué par balle. Bouddha portant toujours un bandana bleu en son honneur, les membres des Crips décidèrent d'en porter un à leur tour. Une couleur et une association qui perdureront jusqu'à ce jour.

Membres de gangs des Crips

Depuis 1969, le nombre de membres du gang a augmenté et il est aujourd'hui l'un des plus grands gangs du monde, avec une estimation de 30 000 à 55 000 membres.
Gang crips
Parmi les membres les plus en vue, on connait certains d'entre eux :

Snoop Dogg, Nate Dogg, Eazy-E, Warren G, Kurupt, Daz Dillinger, MC Ren, MC Eiht, Ice Cube (par association), Ice-T, Coolio, WC, South Central Cartel, Kokane, Da Lench Mob, Bad Azz, Scarface, Afroman, B.G. Knocc Out, Young Jeezy et Schoolboy Q.
Bandanas crips

Le Gang des Bloods (Bandana Rouge)

Les Bloods furent fondés en 1972, et ont d'abord été créé pour assurer la protection contre les Crips, dont le pouvoir et le nombre ne cessaient de croître. La création des Bloods a eu lieu, peu après un concert, lorsque vingts Crips ont attaqué et volé Robert Ballou Jr. : Il fut battu à mort après avoir refusé de donner sa veste en cuir.
Bandana bloods gang bloods
Trois mois après le meurtre de Ballou, Fredrick "Lil Country" Garret a été assassiné par un Westside Crip. C'était ainsi le premier meurtre des Crips contre un autre membre de gang et cela a motivé les gangs de rue non-Crip à se rassembler. C'est ainsi qu'est né le groupe The Bloods.

Ils se sont distingués des autres gangsters dans les années 1970 en se livrant à plus de crimes et de violence que leurs pairs. Le gang s'est établi dans la ville de Compton, dans la banlieue de Los Angeles, en Californie. Les Crips s'étant établis dans le quartier quelques années en avance, de nombreux conflits ont alors éclaté entre les deux gangs pendant une longue période.

Bloods et crips

Surpassé en armement et en nombre, les Bloods ont été violemment anéanti. Par la suite, plusieurs bandes plus petites, qui avaient été par le passé mis à mal par le gang des Crips, ont alors uni leurs forces et se sont regroupées sous la protection des Bloods. 
Les Bloods furent donc encouragés à mettre du rouge pour se distinguer du gang rival. C'est alors qu'est né le symbole de ce gang : le bandana couleur rouge.

Entre le chômage et la pauvreté, le choix entre le crime et l'aide sociale, le gang des Bloods a grandi et une part importante de ses revenus étaient devenus le trafic de drogue. Les membres des gangs pouvaient facilement gagner entre 200$ et 500$ par jour en vendant du crack dans le quartier.
Bandana gangDepuis leur création, les Bloods se sont étendus à d'autres régions des États-Unis (et aussi à certaines parties du Canada). Leur expansion s'est accompagnée d'une augmentation du nombre de membres du gang. Les Bloods compteraient jusqu'à 25 000 membres, ce qui en fait aussi l'un des plus grands gangs du monde.

Membres de gangs des Bloods

Les Bloods comprennent divers sous-groupes appelés "sets". En 1978, les Bloods avaient 15 sets à Los Angeles. Depuis leur création, les Bloods ont désormais essaimé dans tout les États-Unis.
Bandana bloods
Parmi les anciens membres les plus importants, on peut citer :

The Game, Gucci Mane, YG, Lil Wayne, Birdman, Suge Knight, DJ Quik, Waka Flocka Flame, B-Real of Cypress Hill, HI C, Mack 10 et Sinist.
Bandanas Bloods

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.